• Hé ouais !
    J'ai mon lit à moi tout seul !
    Non! non ! pas un panier à chien mais un vrai lit ! A moi ! Avant, j'avais un pauvre coussin où mettre mes 2 cuisses d'athlète relevait de la gagueure.
    Une dame a dit à la patronne "Tiens j'ai trouvé un matelas en mousse pour Minuit, tu n'auraus qu'à le couper en deux"
    Ma maîtresse s'est armée d'un cutter, et roule ma poule ! Elle coupe puis jure comme un charretier embourbé.
    Je viens voir ce qui se passe : y a un os dans l'pâté ! En plein milieu du matelas, des ressorts et une bande de soutien. C'est du matelas grand luxe mais je sens que si elle n'arrive pas à le couper, ce petit bijou va me passer sous la truffe.
    Alors j'opte pour le regard façon cocker, ça marche à tous les coups, renifle ce beau matelas qui serait si bien sous mon corps d'ébène et regarde môman.
    Bingo !

    Et que je te pousse le matelas, que je te le plie et te le cale ! Mwarf ! Bon, niveau esthétique, pas top ! Mais alors question confort ! du nanan ! du bonheur ! le panard intégral !
    Sur c'est un Merinonos !

    Béatitude canine

    Raaaah ! Ouiiiiiiii !

     

    Béatitude canine

    Rrrrrr ! Je suis bien....

     

    Béatitude canine

    Mais bien ! Chuttttt !

    Béatitude canine

    Hop ! tête au nord toute !

    Béatitude canine

    Bon! Ciao mémère ! Je médite
    Rrrrrron !
    Bzzzz!
    Rrrrron !
    Pchiiiiit !
    Vive la vie de chien

    4 commentaires
  • Il y a tant de nobles causes à défendre en ce bas et triste monde que bloguer pendant toute une vie ne suffirait certainement pas.
    De la maltraitance des enfants à la faim dans le monde, de l'esclavagisme à la disparition de peuples entiers, une vie ne suffirait pas à panser les plaies d'un monde que l'Humain s'évertue à salir par son égoïsme, sa cruauté et sa connerie.
    J'ai cessé de croire en l'Homme il y a 40 ans malgré les combats de quelques rares vraies belles âmes.

    Les images que vous verrez dans ce billet sont tout simplement insoutenables.
    Elles sont hélas éloquentes.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Quand mon ex m'a lourdée, me séparer de lui fut un peu douloureux mais bien mins que d'avoir à me séparer de mon chat.
    Me retrouvant SDF, je ne voulais pas que celui-ci connaisse la même galère et je m'en suis séparée dans les larmes.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Non mais franchement, je ne sais pas ce qui arrive à la patronne mais je préférais quand elle ne connaissais pas Blingee !

    C'est vrai quoi ! Vous avez vu à quoi je ressemble !? Ri-di-cu-le !

    Mais que voulez-vous : elle m'aime !

    Minuit


    4 commentaires