• L'UMP (ré)invente le S.T.O.

    Persiste et signe !

    Après la sortie de Wauquiez contre le RSA et l'assimilation de ses bénéficiaires à des assistés, cancer de la France, C'est Jean-François Coppé qui relance la polémique, surfant sur des propos de Marc-Philippe Daubresse.

    Démagogie, amalgame et stigmatisation sont au programme d'une droite décomplexée qui s'emploie à diviser en espérant continuer de régner longtemps.

    Déjà le vocable "Contrat d'Utilité sociale" est haïssable, il porte atteinte à la dignité de ceux qui chaque jour se battent pour survivre avec 450 € / mois (pour une personne seule).
    Payer un loyer,, entretenir un véhicule, manger, payer l'électricté, le gaz... c'est déjà une gageure pour un salarié. Alors avec le RSA...
    Aussi est-il indécent, insultant pour la majorité des bénéficiaires de cette allocation qui les empêche juste de ne pas crever tout à fait que d'employer cette expression !

    J'ai été surprise que les journalistes n'aient pas relevé, eux si prompts à chercher la petite bête.

    Contrat d'Utilité publique. C'est dit, clairement, à moins qu'on ait changé le sens de la langue française durant mon sommeil : les bénéficiaires du RSA sont inutiles à la société. Pire, ils lui coûtent cher, ce sont des fainéants payés à rien foutre.
    Qu'importe si nombre d'entre eux se bougent pour rechercher un emploi, un vrai, frappant à des portes qu'on leur claque au nez. L'essentiel est de stigmatiser cette population précaire afin de faire oublier que la crise n'explique pas tout, que la politique mise en place depuis des années n'a jamais visé à préserver le bassin d'emplois mais permettre aux sociétés de verser toujours plus de dividendes aux actionnaires grâce à un dumping social qui, au lieu de tirer l'humain vers le haut, nivelle tout le monde vers le bas.

    Après la lutte des classes, la guerre des castes : les bénéficiaires de stock options, les milliairdaires qui savent user de toutes les ficelles pour que l'on entame pas leur magot, les spéculateurs qui mettent à genoux un pays pour mieux en racheter les dépouilles et de l'autre côté ceux à qui ont fait fermer leur gueule en les baillonnant avec la peur du chômage (qui de toute façon arrivera) et à qui ont jette en pâture ces salauds d'assister qui vivent mieux qu'eux.

    Aménager de nouvelles règles pour que les riches soient à l'abri tandis qu'on en instaure de nouvelles pour favoriser le développement d'un sous-prolétariat qui aura le droit de se taire ou crever !
    D'un côté on vire par charrettes les employés territoriaux par mesure d'économie budgétaire, on dégraisse drastiquement l'administration, l'Education au risque de nous ravaler aux tréfonds du classement des pays performants, de l'autre on instaure la main d'oeuvre bon marché, sous payée et corvéable.
    Car il faut être passablement crédule, naïf, voire con, pour croire que ces travaux d'utilité sociale seront rémunérés correctement.
    En quoi le petit boulot (ou sous-emploi) précaire revalorisera-t-il le travailleur ? Mais ce genre de mesure électoraliste et racoleuse est plus facile à mettre en place qu'une politique volontariste de la revalorisation du travail et des salaires.

    On aimerait que ce gouvernement mette la même énergie à exiger de ceux à qui il a octroyé des cadeaux qui ont coûté bonbon à l'Etat (TVA des restaurateurs, suppression de la taxe professiionnelle) qu'il y ait bien un retour d'investissmement par la création ou au moins le maintien des emplois. Ce n'est pas le cas.

    Le XIXème siècle est en marche, merci not'e bon maître ! Et pardon les enfants de vous laisser un monde dans cet état mais on a pas assuré sur ce coup là, on avait le crédit à payer !

    « Tirelipimpon sur le chiwawa... autrementLuc Ferry l'assisté »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    colombo Profil de colombo
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:19

    tres belle article lu avec  grand interet .ma pensée est peut etre proche de la tienne .je m insurge contre tout ces privilèges,et nous des miettes pour nous endormir.

    Après la lutte des classes, la guerre des castes : les bénéficiaires de stock options, les milliairdaires qui savent user de toutes les ficelles pour que l'on entame pas leur magot, les spéculateurs qui mettent à genoux un pays pour mieux en racheter les dépouilles et de l'autre côté ceux à qui ont fait fermer leur gueule en les baillonnant avec la peur du chômage (qui de toute façon arrivera) et à qui ont jette en pâture ces salauds d'assister qui vivent mieux qu'eux.(bravo pour ce passage)bisous avec toute mon amitié.a demain et une agréable soirée.

    3
    Dimanche 12 Juin 2011 à 11:00

    Bonjour ma chère amie.Tu as raison de t'insurger contre ce genre de pratiques et je suis bien d'accord avec toi.Nous trimons pour arriver à vivre.
    J'économise mois par mois pour pouvoir partir deux semaines en vacances pour le plaisir de mon mari pendant que tous ces Nababs mènent la grande vie.Cherchons l'erreur!Nous n'avaons pas du tout comprendre,nous avons sauté un épisode celui qui donne toutes les explications!!!
    Je suis contente d'avoie eu de tes nouvelles,j'avais eu ton bonjour par ta Poucinette.
    Gros bisous ma chère amie et à bientôt.Minouche

    2
    faustine8400 Profil de faustine8400
    Samedi 11 Juin 2011 à 15:40

    est bonjour  mon coeur


    tinquiette donc pas pour poucinette elle est devenus zébulon rire ,bonne féte a toi je te tel si tu veu lundi ,tu comfirme en mp  dak bisous tres fort

    1
    Samedi 11 Juin 2011 à 02:15

    Bonsoir toi!

    "Diviser pour mieux régner" est la devise de tous les politiques! et ça marche!!!!

    Nous sommes de plus en plus dans le n'importe quoi, même un enfant de 10 ans aurait plus de raison.

    Je suis dégoûtée... nous devons dire NON! à tous ces amalgames!!! à toutes ces manipulations d'esprit! cette démagogie puante et tout le reste...

    Ils sont incapables de gérer!!! alors il faut bien trouver des bêtes noires!!!

    Il y a des brebis gâleuses dans tous les troupeaux mais ce n'est pas une raison pour abattre tout le troupeau!

    Ceux qui percoivent le RSA, dans la majeur partie des cas, préféreraient avoir un job bien payé.

    Il faut arrêter de charrier!

    Faisons de la résistance à tous les niveaux! chaque fois que cela nous est possible. Nous avons des pouvoirs que nous n'utilisons pas... (enfin... pas moi... je suis en révolution permanente)

    OUVRONS NOS GUEULES HAUT ET FORT et agisssons!

    C'est toujours le peuple qui trinque! ça suffit!

    Les belles promesses...etc. Gauche , droite dans le même sac!

    Que chacun refuse déjà les médicaments génériques qui sont l'arnaque du siècle! les langues commencent à se délier... certains medecins, dans le secret de leur cabinet... avouent... l'innéficacité de certains...  mais ils sont traqués par la S Sociale... 

    Les médecins n'exercent plus leur métier librement!

    Nous perdons de nos libertés de jours en jours,soyons plus forts!

    Que tout le monde exige ( Moi je le fais) de son médecin une ordonnance NON généricable, que le gouvernement sache que les Français ne sont plus des moutons à qui l'on fait tout avaler, en l'occurence de la merde en jouant sur le sentiment de culpabilité.

    Je crois que je suis énervée là.... ma journée y est pour quelque chose... je ne supporte plus toutes ces injustices!et ce foutage de geule, on ne peut pas appeler ça autrement.

    Je me suis encore pris la tête à la maison de retraite...

    Bon, 2h14.. je vais essayer d'aller dormir... pas facile, un nouvel ami est parti ce soir, pour 6 mois, en Afganistan... un blogueur que j'apprécie beaucoup est dans la peine...

    C'est la vie... je sais...on pleure plus souvent que l'on rit.

    Gros bisous!

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :