• Le chat de Ravensbrück

    Voici une histoire qui m'est revenue en parcourant le blog de Tatarinette, et que je souhaite aussi vous faire partager tant elle démontre si besoin en était que nos amis à 4 pattes ont parfois plus de générosité que certains humains.

    Durant la 2ème Guerre Mondiale, au camp des femmes de Ravensbrück, un chat traînait dans les allée du camp, aussi maigre et famélique que les malheureuses déportées. Il se nourrissait ce qu'il pouvait récupérer dans les poubelles des cuisines, c'est à dire quasi rien.


    Un jour, il décide d'élire domicile au block des Françaises, sur le châlit que partageaient une déportée et sa maman. Il y passa la nuit, peletonné contre les deux femmes et les quitta peu avant l'heure de l'appel.
    En rentrant du Kommando de travail où elles étaient affectées, elles voient avec stupeur leur nouvel ami, installé sur le châlit à côté d'un rat bien gras. Ecoeurées, elles jetèrent le rongeur dans une poubelle mais le manège dura plusieurs jours.

    Probablement vexé que ces cadeaux ne fûssent pas acceptés avec plaisir, le félin changea de crèmerie et élit domicile dans un block de Polonaises. Celles-ci décidèrent de faire du chat un civet mais la blockowa, femme avisée, les en garda : un rat quotidien améliorerait bien le quotidient des plus faibles.
    Le minet s'installa sur le châlit d'une des Polonaises qui, à son tour, trouva chaque soir un gros rat en guise de présent. Les Polonaises "organisèrent" qui une branche de thym, qui un oignon et chaque soir se délectèrent d'un râgout de rat. Cela dura plusieurs semaines.

    Nul ne sait ce qu'il advint du chat mais grâce au fruit de ses chasses, il sauva la vie de plusieurs déportées que la faim allait condamner.

    Source : Les Mannequins Nus Christian Bernadac

    femmes à Ravensbrück

    « Résistance !Démocratie en danger ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Mardi 11 Octobre 2011 à 07:28

    Salut ma douce, comment va ? Je connaissais cette histoire, c'est un fait avéré que les animaux peuvent nous donner bien des leçons, encore faudrait-il qu ce chèr humain est assez d'humilité pour pouvoir les recevoir, ou tout simplement les "voir".


    Bien à toi

    5
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 22:50

    Le chat de Ravensbrûck .... a sauvé des vies ... "un juste parmiles justes" au pays des félins !

    ou quest-ce que L'instinct ? définition ...

    le sujet est trop douloureux ! la <mort était la loi dans ces endroits là, elle avait élue dimicile et les hommes s'amusaient bien avec Elle ! mais oui, c'était des êtres humains, ! LaMort avait le premier rôle et ses serviteurs très loyaux !

    pour moi, une tâche indélébile à jamais sur l'Allemagne ..et pourtant

    >>il y a eu Robert Schumann !

    4
    Lundi 2 Août 2010 à 19:24

    viens te souhaiter une très bonne  soirée de  gros bizzzous

    3
    Lundi 2 Août 2010 à 10:35

    Bonjour

    nous avons encore bcp à apprendre des animaux quelqu'ils soient..

    bouh j'ai des frissons, j'ai lu le livre u-il y a très longtemps..

    Je vais bien merci et je te souhaite une belle journée

    bisesssssss

    2
    oceane64 Profil de oceane64
    Dimanche 1er Août 2010 à 23:19

    Je suis comme Chantaloup, je ne connaissais pas cette histoire.

    Cela fait, merci à ce minou, d' avoir sauvé de la famine, ces pauvres déportées.

    Oceane

     

    1
    Dimanche 1er Août 2010 à 12:57

    Et bien, je ne connaissais pas l'histoire, mais ça ne m'étonne pas.


    Les polonnaises ont été intelligente, autant que le chat !


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :