• Ton lamba blanc (196x)

    Minouche145 m'a planté un grand coup de nostalgie dans le coeur tandis que je parcourais son blog Mes Années Sixties.
    D'un seul coup j'ai été happée par le passé, un air a soudain explosé dans ma tête !Quand j'y suis née, Madagascar était aussi française que la Creuse. C'était le début des 60's.
    Le tourne-disque était encore un produit de luxe mais le marché du disque était en plein boom.
    Vogue, Barclay faisaient signer ces jeunes artistes yéyé qui encore aujourd'hui sont repris dans les karaokés du monde entier.
    Et pendant ce temps, à Madagascar, sortait le 1er 45T pressé sur place : Ton lamba blanc interprété par Henri Ratsimbazafy. Ce fut mon 1er disque. C'était en 1961 ou 62 ou 63, je ne sais plus vraiment. Je me rappelle encore le profil (jeune) de Ratsimbazafy, rouge clair sur fond blanc et en bas le log : une tête de zébu.
    Haute comme 3 pommes, je me déhanchais sur cette chanson avec la "ramatou", Paulette.

    En lisant les articles de Minouche,je me suis aperçu que je me souvenais encore du refrain ! 48 ans plus tard, cette chanson est encore là !
    Sur cette vidéo le chanteur n'est plus le jeune homme de la pochette mais la chanson elle est telle que dans mon souvenir !

    « L'arbre aux nuagesVeloma - Henri Ratsimbazafy »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Pol
    Vendredi 5 Février 2010 à 20:46
    MOI NON PLUS JE NE CONNAISSAIS PAS....MALGRE LE TEMPS QUI A PASSE CELA RESTE ENCORE TRES RAFFRAICHISSANT....BON WEEK END A TOI ET A BIENTOT DE TE LIRE
    1
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 13:50
    Coucou,
    je ne connaissais pas mais c'est super chouette
    très entrainante on a envie de danser en l'écoutant
    je suis contente que grâce à mes années sixties cela réveille des souvenirs , du moins pour la géneration 60 (et 70 par la suite)Mon but est de redonner tous des souvenirs heureux de ceux qui ont vécu ces années-là et par les chansons qu'y s'y trouvent, les souvenirs font vite surface ...
    et pour ceux qui n'ont pas connu l'insouciance de ces années, j'espère qu'ils s'amuseront à les écouter, et pourquoi pas danser dessus ou partager avec leurs parents tous ces moments heureux pour la plupart d'entre nous !
    si tu as d'autres anecdotes ou musique, je suis preneuse loll
    passe un bon dimanche à fouiller dans les souvenirs sixties
    Bisous


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :