• Villepinte : une grand' messe à St Nicolas

    Ecouter pérorer le président candidat pendant une heure m'est insupportable mais j'aurais essayé.
    Ce meeting qui devait être LE grand raout de la campagne de Sarko m'a plongée dans une perplexité infinie : me serais-je gourré d'élection ?

     

     

     

    Je m'attendais à quelque fracassante mesure sur le pouvoir d'achat, ou sur l'emploi, enfin bref à quelque chose m'intéressant en premier chef en tant que Française.

    Mais erreur, il semble que Sarko soit candidat à la présidence de l'Europe. Car notre vieux continent fut au coeur du discours du candidat UMP.

    Ils étaient entre 40 et 50.000 sympathisants venus écouter la parole du président sortant lors de ce qu'il est convenu d'appeler une grand' messe parfaitement réglée et impressionnante. Entièrement acquis au président, ils furent bon public.Et les pipoles invités en soutien furent parfaits, avec un césar particulier à Depardieu qui a encensé un homme "qui n'a jamais menti".

    Après avoir changé en 2007, il a appris en 2012... au bout de 5 ans...

    Le meeting de Villepinte a été un raout de séduction de l'électorat le plus à droite et le plus souverainiste. Fini le ton faussement contrit, le super président a retroussé les manches et montre ses biscotos ! Bon, comme convenu l'immigration en a pris pour son grade mais pas seulement : syndicats et "corps intermédiaires" ceux qui en fait protègent notre système démocratique ont été dénoncés par le candidat UMP qui, en bon rassembleur comme l'exige sa fonction, a fait siffler et huer ces deux corps, puis les chômeurs.

    Dernière cible, inattendue : l'Europe.

    Ainsi voilà un cadidat qui va renégocier les accords de Schengen, tout seul, unilatéralement, pour barrer la route à l'immigration et à l'invasion des produits étrangers venant des pays émergeants. Et d'affirmer que si les autres pays européens ne le suivent pas, la France sortira de l'espace Schengen.

    Soit il a oublié de lire ce traité ainsi que la constitution européenne, soit, une fois de plus il nous prend pour des cons car c'est tout simplement im-pos-si-ble.
    Et ce que Nicolas Sarkozy taclait chez son rival socialiste, à savoir la révision d'un traité qui n'est pas encore appliqué, voilà que Sarkozy Nicolas le propose avec un traité dument ratifié et en application depuis 1985 !

    Ce que propose Sarko n'est ni plus ni moins qu'une forme de protectionnisme européen qui parait curieux alors que l'année dernière on en était à quémander l'argent chinois pour sortir l'Europe de la mouise. Mais bon, je ne suis pas spécialiste en économie ou en politique et je ne dois pas tout comprendre.
    Cependant cette attitude est irréaliste et inefficace car les pays d'Europe ont aussi besoin d'exporter et je vois mal l'Allemagne se mettre à dos les clients qui font que sa balance commerciale soit excédentaire. A ce propos, il serait bon de se demander pourquoi ça marche outre-Rhin et pas chez nous.

    Ce meeting n'a rien apporté comme réponse aux Français hormis de mauvaises solutions inapplicables mais le racolage des voix est probablement à ce prix là et pendant ce temps, le bilan poussif du candidat sortant n'était pas évoqué.

    "Aidez-moi"... ça augure bien dela France forte !

    « Le fantasme de la viande halalNicolas le Pen dans le Wall Street Journal »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    TomRemBas Profil de TomRemBas
    Jeudi 22 Mars 2012 à 21:26

    Aucun commentaire sur ce sujet, qui pourtant est si important.

    J'accrode que tout ce qui est dit dans cette campagne n'est que raccolage A droite, comme à gauche. A chacun son lot d'absurdité, à coup de nouvelles propositions de loi, qui pour le grand nombre existe déjà sous d'autre forme, mais que le grand public ne connait pas ou peu, ou encore sous un intitulé différent. Mais très franchement, les programmes des deux principaux candidats sont bonnet blanc et blanc bonnet. Juste la rédaction qui change, mais ils veulent dire la même chose, avec pour maitre mot pour resoudre le pb de la crise, augmenter l'impot... mais quid des dépenses ? personne ne parle de diminuer les dépenses. Et diminuer les dépenses ne veut pas dire de supprimer des emplois dans la fonction public. Et puis augmenter les impots, cela a ses limites, car ne dit on pas l'impot tue l'impot ? Je te propose d'ailleurs de regarder ce lien sur la courbe de Laffer, qui en gros dit que s'il y a trop d'impots, cela coute plus que cela ne rapporte. http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer, ou encore http://www.assistancescolaire.com/eleve/TSTG/economie/lexique/C-courbe-de-laffer-cc_eco026. Et ce n'est pas en disant qu'il va créer une nouvelle tranche d'impot que François H. va retrouver de l'argent. Outre le fait d'être populaire auprès des personnes qui gagnent peu, cela touche moins de 1% de la population, sans compter que ces personnes ont des entreprises multi nationales et par conséquent peuvent transférer leur siège social à l'étrangé et plus d'impots (donc entrée d'argent) en France.

    Et ça, ce n'est qu'un sujet, purement économique. Il faudrait taper tous les sujets, mais ce serait trop long. En simplifiant que ce soit Nico, pour lequel beaucoup de français ont des boutons en entendant son nom, que ce soit François H pour qui on penserait entendre son ex-femme dès qu'il l'ouvre pour proposer des trucs absurdes et les autres qui ne décollent pas et qui par conséquent n'auront que la chance de rembourser leur campagne car ils auront atteint les minima de pourcentage, il va y avoir beaucoup de difficulté pour choisir.

    On n'est pas dans la mxxxx

    A bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :